Journal 10/09 : « Jan Karski » de Yannick Haenel, Ed. Gallimard

Tous ceux qui ont vu Shoah de Claude Lanzmann se souviennent sans doute de Jan Karski. Cet un aristocrate polonais qui reçoit à Varsovie deux juifs sortis du ghetto pour le rencontrer : un bundiste, un sioniste.

Karski est résistant, messager auprès du gouvernement polonais en exil. Ils lui demandent de témoigner et de délivrer leurs messages pour les gouvernements alliés, pour le gouvernement polonais, pour les responsables juifs du monde entier (pourquoi être un responsable juif, s’il n’y a plus de juifs?), pour les chefs militaires. Pour peut-être ébranler la conscience du monde sur l’extermination des juifs.

Karski accepte d’aller deux fois dans le ghetto pour mieux témoigner… On connait la suite!

Ce livre est hallucinant surtout la première partie où Y. Haenel décortique avec un réalisme visuel étonnant l’interview de Karski par Lanzmann dans Shoah.

Une véritable descente aux enfers.

— Daniel Rachline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :