Journal d’octobre 2011: justice pour une Juste

On le sait, la justice n’est pas de ce monde et certains héros ne seront jamais récompensés ou reconnus ici bas.

C’est le cas d’Iréna Sendler, récemment décédée à 98 ans.

Qui était-elle? Qu’a-t-elle fait d’extraordinaire? Et bien, pendant la Seconde Guerre Mondiale, cette Allemande demanda à aller travailler dans le ghetto de Varsovie comme plombier, serrurier. Elle n’a pas demandé ce poste pour le plaisir, mais parce qu’elle connaissait les plans d’extermination des juifs par les nazis.

Elle sauva ainsi 2500 enfants de la mort  les faisant sortir du ghetto en les cachant dans sa boîte à outils ou dans des grands sacs à l’arrière de sa voiture. Pour éviter de faire repérer les enfants, elle avait  entraîné un chien à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient : Pas bête!

Elle a quand même été arrêtée et torturée copieusement par les nazis sans révéler aucun nom des enfants. Noms dont elle garda la liste dans une jarre en verre enterrée au fond de son jardin.

Après la guerre elle essaya de localiser les parents qui avaient pu survivre et de réunir les famille. Mais la plupart avaient été gazés et les enfants sauvés ont été placés dans des familles d’accueil ou adoptés.

Belle histoire non ?

Cette Juste parmi les Justes a été proposés pour le prix Nobel de la Paix, mais on lui a préféré Al Gore…

Pour lui rendre justice essayons au moins de conserver sa mémoire.

Lison Benzaquen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :