Nos séances-débats : Persépolis

Paru dans le journal d’Avril 2010

Film d’animation de Marjane Satrapi
Séance du 18 février 2010
Thème : l’intégrisme
Débattrice : Leyli Daryoush

Est-ce l’absence de décors, ou des décors à peine suggérés, qui nous permettent d’entrer d’emblée dans le film, d’oublier qu’il s’agit d’un dessin animé et de ne regarder que les visages si expressifs des “acteurs”?

En tous cas, le très jeune public de cette séance, des CM2, des 4èmes et quelques plus grands, ont semblé fascinés par l’histoire de la petite Marjane qui grandit dans un pays difficile, un pays qui doit leur sembler si étrange et si lointain.

“N’ais pas d’amertume, ni de vengeance, avant tout reste digne, intègre avec toi-même”.

Les jeunes élèves entendent-ils ce discours qu’adresse à la petite fille sa merveilleuse grand-mère? On ne le saura pas, mais dès la fin du film, c’est une avalanche de questions qui s’adressent à notre jeune débattrice iranienne, amie de Marjane Satrapi, Mlle Leyli Daryoush.

Ce sont les CM2 qui démarrent et qui vont quasiment monopoliser les questions!

Extrait de Persépolis - la police des moeurs

Les femmes sont-elles obligées de porter le voile? C’est vrai qu’on n’a pas le droit de mâcher du chewing-gum, de mettre des lunettes de soleil?

—Oui c’est tout à fait vrai répond la débattrice, mais les choses se sont un peu assouplies ces dernières années. Il y a un peu plus de liberté aujourd’hui et répond-t-elle à un professeur, il y a des touristes libres de circuler et de visiter le pays.

Dans le film, on voit les terribles dégâts causés par la guerre entre l’Iran et l’Irak qui a duré près de dix ans…Pourquoi cette guerre interroge un élève?

—La raison première indique Leyli Daryoush ce sont les puits de pétrole, qui attiraient les Irakiens. Mais c’était aussi, insiste-t-elle, le souhait des religieux qui gouvernaient l’Iran. Ils voulaient ainsi mobiliser le peuple qui aurait pu se révolter contre leur pouvoir autoritaire! C’est la guerre qui leur a permis d’exacerber le pouvoir de la religion et de l’intégrisme.

La débattrice raconte comment des femmes ont été emprisonnées pendant plus de vingt ans car elles étaient soupçonnées d’être communistes. On leur a fait subir de véritables lavages de cerveau, leur faisant apprendre à longueur de journée le Coran par coeur et ce sont elles qui endoctrinent maintenant les nouvelles prisonnières…

Les élèves ne semblent pas très intéressés de parler de l’Iran d’aujourd’hui. Mais un détail vestimentaire aurait pu attirer leur attention (et la nôtre !) : Mlle Leyli Daryoush portait une grande écharpe de couleur verte. Cela ne vous dit rien? C’est bien sûr la couleur portée par ceux qui se rebellent contre le pouvoir actuel qui essaye de se maintenir à tout prix, et c’est ce qu’elle nous confirmé!

Sur cette note d’espoir les jeunes spectateurs sont repartis, en appréciant peut-être un peu plus, souhaitons le, de ne pas avoir eu une jeunesse aussi dure que celle de Marjane.

Claudine Hanau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :