Journal de Juillet 2015: Les migrants

En 1905, ma grand-mère paternelle avec mon père sur le dos, est entrée en France après avoir traversé une partie de la Russie à pied. Elle a été accueillie à bras ouverts par la police de l’époque.

Cette anecdote reste ancrée en ma mémoire profondément en regardant ce qui se passe avec ceux que l’on appelle aujourd’hui, les migrants.

Malgré tout ce que nous avons subi par la suite dans ce beau pays, il reste celui qui nous a permis de survivre. Que se passe-t-il pour qu’il soit bien changé?

En 1938, à Evian, fut organisée une conférence européenne et américaine (sans l’Allemagne et l’Italie), pour savoir quel sort il fallait réserver aux juifs expulsés d’Allemagne.

Aucune solution ne fut trouvée, laissant Hitler trouver la sienne.

Nous n’en sommes pas là, mais…

 

Daniel Rachline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s