Journal de Janvier 2013: compte-rendu de notre séance du 11 décembre 2012

1000096_fr_la_trahison_1310561903220LA TRAHISON

Thème : il y a 50 ans les accords d’Evian

Débatteur : Tramor Quemeneur*

Cette belle séance s’est déroulée en deux moments : la séquence “émotion” comme dirait Nicolas Hulot… et la séquence “histoire” où notre débatteur, M.Tramor Quemeneur, Professeur d’histoire à Paris 3, a su remarquablement retracer ce qu’avaient été les relations entre la France et l’Algérie depuis la conquête de 1830 jusqu’aux Accords d’Evian dont on célèbre le aujourd’hui le 50ème anniversaire.

L’émotion d’abord devant les images très dures de ce film dont l’histoire est basée sur des faits qui ont réellement existé.

Dès le début, la suspicion s’installe et la trahison prend corps. Un sous-officier qui avait rallié les rangs du FLN est revenu dans ceux des Français… On ne le verra jamais mais le doute s’installe dans les esprits, tant dans ceux des officiers de l’armée régulière que dans ceux des jeunes arabes enrôlés dans cette armée.

La guerre est là, avec ses embuscades meurtrières, ces grenades qui détruisent les caches des fellaghas, et dont on voit ensuite les cadavres alignés par terre. Et l’on constate très vite que ce n’est pas une guerre comme les autres : l’armée compte dans ses rangs de jeunes Algériens qui se posent bien des questions. Ils se sentent traîtres à leur pays, et pour eux ce pays ce n’est pas la France. Leurs visages, grâce au jeu des acteurs excellents sont magnifiquement filmés reflètent les difficiles questions qu’ils se posent : “Que faisons nous là, combattant nos frères ? ” et autre grande question “est-ce que la France ne nous abandonnera pas après ?”.

Et qu’ont pensé les jeunes élèves, cinquante ans après, en voyant les pauvres habitants chassés de leurs douars, marchant en longues files vers les camps de “regroupement”.  En voyant ces images terribles, ils ont sans doute eu du mal à admettre les drames humains que cette guerre avait entraînés.

Après le film, place à la seconde “séquence” : l’histoire.

La première question posée donne une bonne idée de la réaction des élèves : “après la guerre, la France et l’Algérie,  ont-ils été des frères ennemis ”? Cela l’a été longtemps précise le débatteur. La situation s’apaise lentement et la prochaine visite de François Hollande en sera sans doute une preuve.

On lui demande quelle est la place de la langue française dans le pays ? Le professeur Quemeneur explique qu’après 45 il y avait 90% d’illettrés parmi les arabes et que leur langue avait été pratiquement détruite par le colonisateur. De nos jours, l’arabe est devenu la langue officielle mais le Français est souvent encore utilisé et beaucoup de mots français parsèment la langue courante…

Un élève se préoccupe de savoir ce qui est arrivé en Algérie depuis les 50 dernières années.

Beaucoup de difficultés répond le débatteur ! Mais dans l’ensemble, une absence de ressentiment contre le colonisateur, encore que la reconnaissance de la pratique de la torture par certains ex-officiers français ait crée un véritable choc…

En réponse à d’autres questions, la situation des Français d’Algérie, obligés de quitter le pays qui était le leur depuis des générations a été évoquée ainsi que la véritable guerre menée pas l’OAS, et bien sûr la terrible situation des Harkis, les uns abandonnés par la France et assassinés en grand nombre, les autres bien mal accueillis dans le pays qu’ils avaient servi…

Un passé qui passe difficilement, mais des élèves qui auront pu approfondir, grâce à un très riche débat, la relation si complexe entre le colonisé et le colonisateur, et le difficile retour à l’indépendance.

Claudine Hanau

*Auteur avec Benjamin Stora de : 

“La guerre d’Algérie” paru en 2012 et de l’ouvrage “Algérie 1954-1962, carnets et récits des Français et des Algériens pendant la guerre.”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :