Journal de Juillet 2012: « Résister » de Guillaume Piketty avec une préface de Raymond Aubrac, aux éditions Textuel

Le sous-titre de ce livre s’intitule “Les archives intimes des combattants de l’ombre”, c’est bien résumer tout le contenu. Une fois encore on découvre des pans de l’histoire de cette période dramatique de l’occupation allemande de 1940 à 1945 et du gouvernement fasciste et complice du Maréchal Pétain.

Dans sa préface, Raymond Aubrac insiste sur les interrogations que la Résistance a suscité et qui sont reprises par les jeunes générations: pourquoi s’engager? Comment combattre, que risquiez-vous? etc… Toutes questions et réponses que l’on trouve dans ce livre.

Résister, quel beau verbe! il est difficile de le comprendre aujourd’hui tel qu’il était perçu durant cette période. Ces témoignages sont là pour nous montrer que ce n’était pas si facile, que doutes et interrogations étaient présents dans tous les documents, témoignages présentés et qui datent de l’époque où ils furent vécus.

Ce livre est vivant. Tous ceux qui y ont participé sont morts : certains sous la torture sans avoir parlé, d’autres ont survécu miraculeusement, mais tous montrent au travers de leurs écrits leur force morale, leur engagement sans faille.

Leurs noms : Pierre Brossolette, Louis Martin Chauffier, Charles d’Aragon, Germaine Tillon, Lazare Rachline, Agnès Humbert, Henri d’Estienne d’Orves, Jean-Pierre Vernant, René Char, Jacques Bingen…

Merci à eux.

Daniel Rachline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :