Passeport citoyen à St Maur

Lu dans Le Parisien de ce jour :

S’il est voté au conseil municipal, ce sera une première… La mairie de Saint-Maur envisage de distribuer aux écoliers un passeport citoyen pour inciter les enfants à assister aux sorties commémoratives. C’est ce qu’a annoncé Yves Dayan, maire adjoint délégué aux anciens combattants, lors d’une cérémonie organisée hier pour les enfants au cimetière militaire de Saint-Maur, deux jours avant le 11 novembre.

Une cérémonie durant laquelle 450 scolaires ont déposé une bougie sur l’une des 400 stèles de soldats morts pour la France.

Moderniser les commémorations

« Il s’agit d’un carnet de présence où les jeunes pourront noter leurs impressions et leurs idées, précise-t-il. Au bout de dix présences, une médaille de la ville leur sera remise. » L’objectif est de « fidéliser » les enfants pour entretenir le devoir de mémoire. D’après l’élu, la démarche est appuyée par l’Office national des anciens combattants (Onac). En septembre 2008, l’historien et maire adjoint de Saint-Maur, André Kaspi, avait d’ailleurs remis un rapport sur la « modernisation des commémorations publiques » au chef de l’Etat. Les enfants de la commune sont ainsi régulièrement associés à la cérémonie de ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu organisée sous l’Arc de Triomphe à Paris par le Souvenir français.

L’idée du carnet est de proposer des sorties, comme par exemple au Mont-Valérien, à l’Arc de Triomphe, aux Invalides […] en dehors du temps scolaire. « On veut montrer qu’il est possible de donner de son temps en dehors de l’école, reprend Yves Dayan. Malheureusement, les enfants ne viennent que lorsqu’il y a l’espoir d’un petit quelque chose au bout. Cela n’enlève rien à la valeur de la démarche, car le passeport expliquera ce qu’il s’est passé sur tel ou tel lieu. » Une enseignante se montre sceptique sur le procédé : « Je ne sais pas si associer le devoir de mémoire à une récompense est une bonne chose. Il faut que ce soit spontané. » C’est aussi ce que pense Carla, une élève de CM 2 : « Je n’irai pas plus à une cérémonie parce qu’il y a une médaille au bout… Si j’y vais, c’est que je veux participer. Mon arrière-grand-père est mort pendant la Seconde Guerre mondiale, alors c’est une manière de lui rendre hommage. » Une petite copine fanfaronne : « Ça dépend, elle est en or la médaille? » D’autres enfants n’ont pas matière à plaisanter, comme Adrien, accroupi devant une tombe l’air pensif : « Il est mort à 15 ans. Ça me fait bizarre qu’il soit allé à la guerre aussi jeune. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :