Journal de Juillet 2019 : En ce temps-là, l’amour, de Gilles Segal

f-2ad-5cf7bbe24df6c

 

 

 

 

En ce temps-là, l’amour

de Gilles Segal

Mise en scène : Christophe Gand

Au théâtre de la Contrescarpe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un spectacle bouleversant, une écriture sublime, à ne pas rater.

Z. vient tout juste d’être grand-père. Il décide d’enregistrer pour son fils, sur bandes magnétiques, un épisode de sa vie gravé à jamais dans sa mémoire, mais qu’il n’a jamais révélé ; sa rencontre avec un père et son jeune garçon, dans le train… qui les conduisait aux camps de la mort.

Le temps du trajet, ignorant le chaos qui s’installe de jour en jour dans le wagon, ce père va profiter de chaque instant pour transmettre à son enfant l’essentiel de ce qui fera de lui un homme !

Tous les thèmes philosophiques sont abordés : la liberté, la solidarité, le travail, la persévérance… la leçon va durer sept jours, le temps d’arriver à Auschwitz.

L’acteur, David Brécourt, seul en scène, est prodigieux.

Joëlle Saunière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :