L’éditorial du journal d’Octobre 2018 : Demandez le programme…

unknownEn cette période de rentrée, les nouvelles du monde sont bien alarmantes.

Outre-Atlantique, plus l’incapacité de Trump à diriger les Etats Unis saute aux yeux de chacun, cf. entre autres, le livre de Michael Wolff, “Feu et fureur sur la Maison Blanche”, plus son électorat se renforce dans la certitude que les odieux médias l’attaquent parce qu’il est le seul à oser dire le vrai. Le vrai ? Une série de mensonges de plus en plus troublants, aux conséquences potentiellement dramatiques.

Parallèlement, en Europe, les démocraties souffrent, attaquées par les extrêmes. Que faire ? Comment agir ?

Mémoire 2000 se veut être le soutien des professeurs en leur proposant le nouveau programme de films pour l’année 2018-2019 avec des débatteurs qui sauront intéresser les élèves et les amener à réfléchir sur les grands drames de ce monde, la défense des droits de l’Homme et la lutte contre le racisme.

Le débat de la rentrée porte sur le racisme anti-Noirs avec le film Dans la chaleur de la nuit de Norman Jewison.

A travers toute l’Europe se répandent des mouvements de haine contre les migrants. Le 12 septembre dernier, les députés européens ont voté en faveur du lancement d’une procédure contre la Hongrie pour violation de l’Etat de droit. Au lieu de répondre sur cette question, M. Orban s’est, une fois de plus, focalisé sur les questions migratoires. Le film du finlandais Aki Kaurismaki, L’autre côté de l’espoir, nous fait suivre les tribulations d’un jeune réfugié syrien décidé à rester à Helsinki malgré le refus de sa demande d’asile.

Les attentats islamistes, même s’ils sont, depuis peu, moins nombreux en France, font planer une menace pouvant atteindre chacun de nous en tous lieux et opèrent comme un moteur de peur et de haine à l’encontre de tous les Musulmans. Philippe Faucon dans La désintégration, expose magistralement la manipulation et l’endoctrinement des jeunes vers le jihad.

Mais n’oublions pas que, pendant la guerre, des Justes musulmans ont protégé des Juifs et des Résistants à l’intérieur de la Grande Mosquée de Paris. Ismaël Farroukhi raconte leur histoire dans son film, Les hommes libres.

A la même époque, Céline, ce grand écrivain, publiait des pamphlets incitant à la mort des Juifs. Encore actuellement, Faurisson continue à nier l’extermination des Juifs par les Nazis, l’existence des chambres à gaz et des fours crématoires. Aussi, comme chaque année, en janvier, à la date anniversaire de la libération d’Auschwitz, nous projetons un film sur la Shoah. Cette année ce sera La petite prairie aux bouleaux de Marceline Loridan-Ivens.

Nous n’oublions pas le sort injuste réservé à la moitié de l’humanité, c’est-à-dire, aux femmes, dans de trop nombreux pays. Le magnifique film de Deniz Gamze Erüven, Mustang, en est l’illustration, montrant les difficultés qu’affrontent les jeunes filles et leur courageux combat pour gagner leur indépendance.

De tous les racismes celui qui s’attaque aux plus faibles, aux handicapés, n’est pas le moindre. Dans Elephant man, David Lynch démonte les mécanismes de rejet et d’exploitation d’un homme défiguré, John Merrick, monstre exhibé dans les foires. Un médecin va le recueillir et découvrir son intelligence, sa sensibilité et la grande dignité qu’il tente de sauver au milieu de la haine et des rires.

L’éducation a une place essentielle dans la lutte de longue haleine contre le racisme et l’antisémitisme. Plutôt qu’un discours de déploration sur l’éducation comme on en entend trop, nous voulons montrer ce dont l’école est capable. La cour de Babel de Julie Bertuccelli, nous fait découvrir le travail exceptionnel, mené tout au long d’une année, dans une classe d’accueil avec des enfants venus de tous les coins du monde.

Nous apprenons la mort de Marceline Loridan. Elle avait 90 ans. Avec Simone Veil, elles étaient les filles de Birkenau, et sont restées inséparables toute leur vie.

Deux grands témoins ont disparu. Que leurs témoignages et leur action demeurent.

 Jacinthe Hirsch, Présidente de Mémoire 2000

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :