Journal de Juillet 2017 : Pour Maître Bernard Jouanneau, par Marc Knobel

Capture d_écran 2017-06-19 à 15.08.01Ce matin, un ami m’a envoyé un email. Le genre de courriel que vous ne voulez pas lire, que vous ne voulez pas voir. Quelques mots pour m’informer que maître Bernard Jouanneau est décédé.

J’avais pour Bernard Jouanneau une profonde estime et une grande admiration. Lorsque, dans les tribunaux, lors de colloque ou ailleurs pour la Licra ou Mémoire 2000, je l’entendais parler de sa voix grave, de son timbre, avec une si grande expertise et une si belle éloquence, maniant la langue avec force et talent, y ajoutant le geste, du bras et des mains se levant au ciel, je voyais en lui, le maître.

Parce qu’il savait, parce qu’il avait la conviction de dénoncer cette petite « secte » : les négationnistes.

Parce qu’il avait affronté avec une détermination rare les falsificateurs de l’histoire, ceux qui crachent inlassablement sur nos tombes.

Il y avait consacré sa vie. Pour la mémoire et l’honneur, pour l’Homme, pour la fraternité et l’amour de son prochain

Je perds aujourd’hui un ami, un frère de combat.

Le Crif exprime à la famille Jouanneau nos plus sincères condoléances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :