Journal de Juillet 2016: Des nouvelles de Mémoire2000-Marseille

Unknown-1Mes Chers Amis,

Plusieurs choses à vous dire au regard de l’activité de l’associa- tion et de son développement.
L’activité judiciaire depuis l’année dernière et dans sa continuité cette année a été riche en évènements.

En premier lieu, dans le dossier Dubruel qui, semble-t-il, n’en fini pas, notre action a été jugée irrecevable par le Tribunal car l’association n’a pas juridiquement la possibilité de poursuivre la contravention de provocation à la discrimination. Nous sollicitions du tribunal qu’il retienne sa compétence car il était saisi du dossier. Cela n’a pas été couronné de succès. Cependant, les participants d’une action simplement déontologique contre Maître Dubruel en sont pour leur frais puisqu’il semblerait, sans que je ne dispose de la décision, que la sanction de radiation prise à son endroit ait été réformée par la Cour pour un motif de procédure. Cela ne remet pas en cause la procédure disciplinaire qui va sans doute reprendre son cours mais nous pensons qu’un soutien plus fort des associations dans la procédure que nous avions intentée lui aurait donné un meilleur succès. L’association Mémoire 2000 s’est retrouvée un peu seule dans ce dossier.

Il n’en va pas de même pour les dossiers Soral et Le Pen.
- Dans l’affaire Le Pen, le tribunal n’a pas succombé au chantage de Jean-Marie Le Pen lui imposant de ne pas statuer compte- tenu de la protection dont il disait disposer de parlementaire euro- péen. Le tribunal a non seulement écarté cette exception mais a jugé très sévèrement Jean-Marie Le Pen à la suite de la réitération de ses propos sur le détail de l’histoire concernant la Shoah. – Enfin, dans l’affaire Soral, le dossier sera évoqué dans le cou- rant du mois de septembre en appel au regard de la “quenelle” que ce dernier avait décidé de faire devant le Mémorial de la Shoah à Berlin. Cette affaire suit son cours mais Soral est désormais démasqué au regard de son antisémitisme dont pourtant il continue à se défendre devant les juridictions.

Mais, l’activité de l’association Mémoire 2000 n’est fort heureusement pas seulement judiciaire. Il est bon qu’elle soit bien entendu différente ; c’est d’ailleurs le cœur de l’association.
- J’avais pour projet de créer une association Mémoire 2000 à Marseille. C’est pratiquement chose faite puisque j’ai organisé une réunion à la fin du mois de juin.

Le retour que j’ai, est déjà très encourageant et très enthousiasmant. L’équipe qui se constitue est jeune et motivée.

L’ampleur de la tâche est très importante.
J’ai soumis l’idée qui semble être accueillie avec intérêt d’organiser avec des collèges et lycées qui souhaiteraient le faire un thème autour de l’idée “Rap-moi le racisme”. Les collégiens (je pense que c’est vers eux qu’il faut aller) auraient pour mission de s’exprimer autour du racisme au travers du rap ou du slam (poèmes déclamés sur fond de musique), ou même d’une chorégraphie, voire même de toute autre forme d’expression musicale. “Rap-moi le racisme” étant simplement un transmetteur d’idées de ce que je voudrais : que les collégiens s’expriment librement au travers de l’Art sur ce que représente pour eux le racisme, la discrimination, l’intolérance.
Je vous tiendrai informés de l’évolution de ce projet qui me tient à cœur.

Bien à vous tous.

Serge Tavitian

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s