Journal de juin 2014: Visite à Izieu

DSC00005_HDTV_720_-2

Mémoire 2000 a aidé en le finançant en partie, la direction d’une Ecole de Deuil-La-Barre à organiser le voyage de l’une de ses classes pour visiter la Maison des Enfants d’Izieu.

Une très belle Maison qui domine le Rhône et sa courbe majestueuse. Derrière la maison, un grand pré ensoleillé. C’est là que se sont précipités les jeunes de CM2, partis très tôt de leur ville de la banlieue parisienne ce lundi matin. Pique-nique sous les arbres fruitiers ou rougissent de futures cerises, les garçons se mettent d’un côté, les filles de l’autre !…puis ensuite grand jeu de foot, filles et garçons cette fois tous partants !

Dans ce même pré il y a 70 ans de jeunes enfants jouaient avec le même entrain, jusqu’à l’arrivée ce 6 avril 1944 de ce funeste camion de la…Gestapo, envoyé par l’infâme Barbie.

A 14 heures, la visite commence. Tout d’abord par deux films, dont l’un donne la parole à des témoins soit qui étaient passés par cette maison de l’OSE et l’avaient quittée avant la rafle, soit ceux qui ont perdu parfois plusieurs frères et sœurs victimes de la rafle d’avril 44.

C’est ensuite une conférencière qui leur explique ce qu’était la Maison, ce qui s’est passé là, à la suite sans doute d’une dénonciation et le jour où la directrice était allée chercher un autre havre auprès d’un préfet ami, car elle se rendait compte que la région devenait très dangereuse pour les enfants. Son mari qui était resté là n’est jamais revenu ni six éducateurs sur les sept qui s’occupaient des enfants.

Ce fut ensuite la visite de la maison même, avec ses petits bureaux et bancs de classe, ces lettres d’enfants à leurs parents, ces dessins, et la photo célèbre où ils posent tous souriants sur la terrasse devant la maison où la fontaine fait toujours entendre son doux bruit…L’on est toujours choqué d’imaginer quel drame s’est joué là, dans un si bel endroit…

Séverine Simon, leur institutrice, dont c’était le 3° voyage à Izieu, était accompagnée de sa Directrice, Mme Bajas et de l’animateur de l’école. Il faut souligner que Mme Simon a bien préparé ses élèves à ce voyage et au retour saura prolonger la visite par ce qui sera réétudié en classe.

Que retireront les jeunes de cette visite ? Je pense que chacun gardera une trace dans sa jeune mémoire de ce lieu si chargé de la pire histoire qui fut…

Claudine Hanau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :