Journal de Janvier 2012 : « Les derniers jours de Stefan Zweig » par Laurent Seksik

 

 

Le 22 février 1942 au Brésil, Stefan Zweig et sa femme décident de se suicider.

Cette nouvelle, qui apparaît dans le film de Corti, démontre que “la nuit était tombée pour toujours” pas uniquement pour eux, mais pour l’humanité.

Ce livre permet de mieux comprendre ce que Stefan Zweig ressentait dans les derniers moments de sa vie. Une grande solitude au milieu de ses amis.

Comme chacun sait il a fait partie de ces juifs autrichiens dont le film d’Axel Corti donne une image si précise et si pertinente.

Plus rien ne le rattachait à la vie. De son exil au Brésil, plus rien ne le rattachait à son monde.

Daniel Rachline

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :