Le chef de la censure, le brûleur de livres, écarté de la direction de l’UNESCO

Lu sur JDD.fr :

Unesco: Hosni barré
La Bulgare Irina Bokova a été élue à la direction générale de l’Unesco. Elle a été préférée à l’Egyptien Farouk Hosni.

La polémique a eu raison de Farouk Hosni. L’ancien ministre égyptien de la Culture n’a pas été élu à la tête de l’Unesco. La diplomate bulgare Irina Gueorguieva Bokova lui a été préférée. Il aura fallu cinq tours de scrutin pour pourvoir le poste de directeur général de cette organisation onusienne. Ce choix doit encore être validé le 15 octobre par la conférence générale de l’Unesco.

La femme de 57 ans a finalement recueilli 31 voix, contre 27 pour Farouk Hosni de 71 ans. Si le vote ne donnait pas de majorité, il aurait été procédé à un tirage au sort. La nouvelle directrice générale a tenté de tourner la page de cette élection à rebondissements, appelant tout le monde à travailler ensemble. L’Egypte a, quant à elle, exprimé quelque amertume. Son candidat était accusé d’avoir tenu des propos antisémites. « La déception ne vient pas de la qualité du gagnant, c’est qu’on ait barré la route à un courant culturel. Le monde arabe et musulman n’a jamais eu la chance d’accéder à la tête de l’Unesco alors que l’Europe l’a eue plusieurs fois », a déclaré le directeur de campagne du candidat égyptien, Nasser Hossam. « L’avoir pendu pour deux mots, c’est génial », a-t-il ajouté.

Proche du président Hosni Moubarak, soutenu par l’Union africaine et la Ligue arabe, Farouk Hosni aurait été la première personnalité arabe à diriger l’organisation. Sa candidature a été vivement combattue par la communauté juive. En France, elle a été dénoncée par tribunes de presse interposées par le prix Nobel de la paix Elie Wiesel, les intellectuels Claude Lanzmann et Bernard-Henri Lévy ou encore l’ancienne présidente du Parlement européen Simone Veil. Farouk Hosni avait déclaré en 2008 qu’il brûlerait lui-même les livres en hébreu s’il en trouvait dans les bibliothèques égyptiennes. Il a ensuite à plusieurs reprises regretté ses propos, prononcés dans l’enceinte du Parlement égyptien lors d’une altercation avec un député des Frères musulmans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :