Journal de Janvier 2017: Donner la parole et tenir parole

unknownVingt cinq après, Mémoire 2000 réfléchit sur elle-même.

En invitant les membres du conseil de Mémoire 2000 à s’exprimer sur les raisons de leur engagement et sur celles qui les faisaient continuer et persévérer, je ne m’attendais pas à une telle unanimité.

Elles et ils ont presque tous répondu, intrigués par cette investigation, comme si l’on avait mis en doute leur détermination … dans le même sens, mais pas tous de la même manière : “Pour toucher le cœur et l’esprit des jeunes générations”. “Par fidélité envers mes engagements antérieurs”. “Parce que le cinéma leur parle”. “Par respect de la dignité de l’humain”. “Parce que ce qui compte c’est d’imposer le respect de l’autre, de chasser l’intolérance, et de ne pas oublier”. “Parce que le racisme est toujours bien présent”…

Maurice, Hélène, Joëlle, Rose et Lison. Patrick, Guy et Bernard sont tous d’accord sur l’essentiel : C’est pour donner la parole à ceux qui ne la prennent pas que le cinéma leur a paru le bon moyen et les a attirés. C’est pour leur montrer des films “Qu’ils n’auraient jamais eu l’occasion de voir autrement”.

La parole, ils l’ont si leurs professeurs la leur donne avant la séance, ils l’auront lors de la séance avec nos invités débatteurs, ils l’auront après pour peu qu’on discute en classe de la projection et du sujet abordé, et nous la leur laissons dans nos colonnes, s’ils le désirent.

L’image remplace le discours. Elle n’interdit ni la discussion ni la réflexion.

Et nous ? C’est pour tenir parole que nous avons continué. Certains même depuis le début, sans se demander si l’âge venant, il ne faudrait pas passer la main. Nous vieillissons tous. Eux, ils ont tous et toujours le même âge.

Quant aux sujets, ils ne manquent pas.

Si le racisme avait disparu, on le saurait.

Mais il est toujours là. Les dangers de la radicalisation, l’égalité hommes-femmes est un leurre, l’égalité de tous devant la maladie est menacée, la laïcité, qui devrait sortir de ces déclarations pour entrer dans les faits et dans la vie quotidienne pour trouver ses “lettres de noblesse”.

Quant aux moyens ils ont fait leur preuve. Entretenir et garder ce qui a marché : le cinéma.

Entendre d’autres discours, hors de l’école, hors des réseaux sociaux, hors TF1 : “une autre parole”.

Moi j’aimerai que ça dure.

Le Président

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :