Engagement pour la banlieue… pourquoi agir, puisqu’on a un symbole ?

Coup de gueule….

A la lecture des ces articles (ICI et ICI) du Parisien (accès gratuit), on commence à comprendre qu’à mi mandat présidentiel, nous avons eu ni Karcher ni Plan Marshall en banlieue. Les cités sont encore plus dangereuses pour leurs habitants, les perspectives encore plus bouchées pour leurs enfants.

A la lecture d’articles (payants) du même dossier, on comprend mieux…

Fadela Amara sait exactement à quoi elle doit sa place dans le gouvernement : « Nicolas Sarkozy m’a prise parce que j’étais femme, de gauche, arabe, issue des quartiers et présidente deNi putes ni soumises. »

« Fadela nous est utile, car c’est un vrai symbole », approuve Brice Hortefeux, le ministre de l’Intérieur.

Le coût du « Plan Marshall » ? L’indemnité de Mme la Secrétaire d’Etat, défenseure à ses heures perdues du pôvre Jeannot Sarkozy de Nagy-Bocsa, victime de la pire discrimination jamais connue en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :