Tribune libre : l’Etat raciste ? Ben, oui

Avis perso d’un membre de l’association :

Quand je lis l’article ci-après, je suis assez satisfait. A l’annonce de cette « avancée » que constitue la gratuité de certains musées aux jeunes, j’étais interloqué par les conditions indiquées. Gratuits pour les Français, gratuits pour les Européens communautaires, mais payants pour les jeunes résidents extra-communautaires.

Réponse lamentable de la Ministre : « la mesure a été efficace pour la fréquentation des musées ». Là n’est pas la question : il s’agit de discrimination dans la mise en oeuvre du dispositif, et non pas de l’intérêt du dispositif lui même. D’ailleurs la réponse de Mme Albanel ne fait que rendre sa position d’autant plus ridicule : si elle veut vraiment que les jeunes puissent profiter de la gratuité pour fréquenter les musées, pourquoi en exclure une population du fait de son passeport ? Et pour revenir d’une rengaine toujours d’actualité, comment Madame la Ministre justifie-t-elle le fait de faire payer des taxes et impôts aux résidents étrangers alors qu’elle leur prive du bénéfice des services payés par ceux-ci ?

Je conseille de suivre le lien pour voir les commentaires, assez unanimes dans leur bêtise et racismes. Si c’est ça que l’on retrouve chez les lecteurs d’un journal supposé être « de gauche », que doit on lire ailleurs ?

— Marc Naimark

GRATUITE
Discrimination : SOS racisme « teste » le Louvre
NOUVELOBS.COM | 28.05.2009 | 06:58

L’association a déposé un recours devant le Conseil d’Etat contre la décision de limiter aux jeunes ressortissants de l’UE la gratuité des musées instaurée le 4 avril. Au Louvre, elle a d’ores et déjà remporté une victoire.


L’association SOS Racisme a organisé, mercredi 27 mai, un testing au musée du Louvre afin de dénoncer la décision du gouvernement de limiter aux ressortissants des pays de l’Union européenne la gratuité des musées pour les moins de 26 ans.

Six étudiants de différentes nationalités (marocaine, turque, américaine, française et camerounaise), âgés de moins de 26 ans, se sont présentés aux caisses du musée, avec l’intention de bénéficier de la gratuité qui leur est due.

Accompagnés de cinq témoins dont le vice président de SOS Racisme et une journaliste de nouvelobs.com, des entrées gratuites n’ont été accordées qu’aux deux étudiants français, « le paiement intégral du ticket a été réclamé pour les autres », indique un communiqué de SOS Racisme

« Nous sommes des fonctionnaires »

Les étudiants se sont vu refuser la gratuité au prétexte, selon des propos rapportés par SOS Racisme, que ce « ce sont les ordres de l’Elysée ». Le chef du pôle accueil information a finalement déclaré que le « ‘sommet de la hiérarchie du musée du Louvre’ s’était engagé à mettre fin à cette discrimination et à accorder la gratuité aux jeunes extra européens sur présentation de leur titre de séjour reconnaissant, par la même, l’illégalité soulevée par SOS Racisme », explique l’association.

Recours au Conseil d’Etat

Joint par nouvelobs.com, le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, a estimé que ce premier retour positif, était une première étape « face à l’absurdité d’une mesure discriminatoire ne se reposant sur aucun fondement légal ».

« Cette affaire, a-t-il poursuivi, me fait pensée à l’affaire Catherine Mégret à Vitrolles, qui avait instauré une prime à la naissance réservée aux enfants issus de parents français et européens ». Le président de l’association s’est montré surpris que le gouvernement puisse prendre de telles mesures, « il serait bon que les pouvoirs publics, qui font beaucoup de discours sur la discrimination, commencent par ne pas l’installer eux-mêmes ».

L’association maintient son recours au Conseil d’Etat pour attirer l’attention sur le fait que rien ne justifie qu’il existe une condition de nationalité pour accorder la gratuité.

50 musées visés

Selon SOS Racisme, la décision mise en œuvre par le ministère de la Culture constitue « une discrimination en raison de la nationalité pour l’accès à un service public, et à une prestation éducative ». « Rien ne peut justifier une telle différence, la seule nationalité étant un critère inopérant à cet égard », soutient l’association.

Une cinquantaine de musées et une centaine de monuments nationaux, tels que le Louvre ou Versailles, participent à cette opération.

Réagissant à ce recours en fin de journée, le ministère de la Culture a fait savoir que la ministre, Christine Albanel, était « très surprise » de ce recours. Dans son communiqué, la ministre « rappelle que cette mesure, qui a pour objectif de faire venir dans les musées et monuments une tranche d’age qui n’avait pas l’habitude de les fréquenter, rencontre un vrai succès ».

Avant d’ajouter : « Si Christine Albanel ne souhaite pas étendre cette mesure à tous les jeunes touristes, elle a demandé que soit étudiée la possibilité de l’étendre aux jeunes étrangers, qui ne sont pas issus de l’Union européenne mais qui résident en France, comme par exemple les étudiants.

Publicités

3 Responses to Tribune libre : l’Etat raciste ? Ben, oui

  1. ecriveron dit :

    Je suis parfaitement d’accord avec Marc et outrée des commentaires que l’on peur lire sur le site du Nouvel Obs. La culture est la dernière pierre posée sur l’édifice de la civilisation, mais elle est toujours la 1ère que l’on abîme avant de toucher au reste. A Londres (pour répondre à l’un des commentaires), TOUS les musées nationaux sont gratuits : la Tate Modern comme la National Gallery. Pour les autres, il y a souvent une journée portes ouvertes, comme la Coutauld Institute le lundi). La gratuité est l’expression la plus symbolique de l’échange, de l’ouverture et d’une forme agréable de mondialisation. Qu’elle s’applique aux musées qui sont remplis de merveilles provenant des 4 coins du monde, est la moindre des choses… Et la plus importante !

  2. marcnaimark dit :

    Autre chose qui m’étonne : on parle de cette affaire maintenant à cause de SOS Racisme. Mais la question était évidente depuis le début de cette initiative, et aucun journaliste ne semble avoir voulu posé la question évidente de l’inéquité de ce dispositif.

    Ah, mais on est en France, où les journalistes se contenent de relayer les communiqués de presse des institutions officielles.

  3. Lallier dit :

    Etat raciste, le terme est à mon avis un peu outrancier…je crois qu’il s’agit surtout de faire des économies budgétaires. Cette mesure discriminatoire est cependant injuste puisque les ressortissants étrangers (hors Union Européenne) payent des impôts comme les citoyens français et européens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :