500ème anniversaire de la naissance d’Etienne Dolet

26 août 2009

Nous fêtons ce mois les 500ème anniversaire de la naissance d’Etienne Dolet, humaniste et martyre de la libre pensée. A cette occasion, La Poste édite un timbre à son effigie.

Du site de la FNLP :

Etienne Dolet né à Orléans en 1509, fut poursuivi par l’Inquisition pour avoir condamné l’intolérance et le fanatisme religieux à Toulouse où il était étudiant. Réfugié à Lyon, en 1534,il choisit de se faire imprimeur et obtient un « privilège » du roi François 1er en 1538. Sans cesse inquiété, il est finalement emprisonné presque sans interruption de 1542 à 1546 dans cette ville ou à Paris ;, accusé de sédition, de diffusion de livres prohibés, d’être fauteur d’hérésie et professeur d’athéisme. Il fut à la fin torturé sous les yeux des théologiens, avant d’être conduit place Maubert à Paris pour y être étranglé et brûlé sur le bûcher (3 aout 1546), sa mort ignominieuse devant servir d’exemple.

Dolet un des plus grands humanistes de la Renaissance, fut aussi un imprimeur remarquable, ennemi déclaré de toute censure, un promoteur de la langue française, le chantre enthousiaste de la culture et de la civilisation libératrice, inventeur, avant la lettre, de la laïcisation de la pensée, débarrassée de la gangue théologique.

Lire le reste de cette entrée »


Zambie : Arrestation de la rédactrice en chef du journal The Post pour « pornographie »

9 août 2009

Communiqué de Reporters sans frontières

Publié le 15 juillet 2009

Reporters sans frontières exprime son indignation après l’interpellation de Chansa Kabwela, rédactrice en chef du quotidien indépendant The Post, le 13 juillet 2009. Accusée de  » mise en circulation d’images pornographiques », la journaliste pourrait être jugée.

« Cette arrestation est choquante, son motif est ridicule. Nous demandons au gouvernement de retirer les charges absurdes qui pèsent aujourd’hui contre Chansa Kabwela. Cette journaliste est innocente car elle a justement pris le soin de ne pas publier ces photos qui n’ont d’ailleurs rien de pornographiques mais avaient pour but d’alerter les autorités sur un problème de santé publique. Cet épisode est une nouvelle manifestation des entraves que les autorités imposent à ce journal », a déclaré l’organisation.

Le 14 juillet 2009, Chansa Kabwela a plaidé non-coupable face à l’accusation de « circulation d’images pornographiques » qui pèse contre elle. Libérée en attendant son jugement, elle doit comparaître en août et septembre. Elle avait été arrêtée le 13 juillet 2009. Onze jours plus tôt, la police de Lusaka l’avait interrogé pendant quelques heures.

Lire le reste de cette entrée »