Journal de Janvier 2017: Un des derniers…

20 décembre 2016

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès le 1er décembre dernier, de notre ami

 

Serge BOUDER

 

Serge Bouder a été, pendant de nombreuses années, un fidèle soutien de Mémoire 2000.

Très jeune il a été interné au camp de Drancy. Il a été un de ceux qui, en septembre 1943, ont tenté de s’évader du camp en creusant un tunnel.

Projet insensé qui n’a malheureusement pas abouti. Les Allemands ayant découvert le tunnel ont ordonné qu’il soit muré.  Mais les détenus chargés de fermer le “tunnel de la résistance” ont laissé, gravé sur une plaque de plâtre, un témoignage de leur courageux exploit. Cette plaque ne fut   mise à jour qu’en 1980.

Après la découverte du tunnel par les Allemands, les “responsables” du creusement, parmi lesquels se trouvait Serge Bouder, ont été enfermés et torturés avant d’être mis dans le convoi N° 62 du 20 novembre 1943 pour Auschwitz. C’était sans compter sur leur courage et leur détermination.

Quelques uns de ces “futurs déportés”, purent après avoir arraché, à la main, les barreaux des fenêtres, sauter du train et ainsi échapper à une mort certaine. Serge faisait partie de ces “évadés”…

Puis ce fut la Résistance…

Toute sa vie Serge Bouder a été un homme engagé et courageux.

Un des derniers de cette tragique époque…

Qu’il repose en paix.

Nous adressons à sa famille nos plus affectueuses pensées.

 

Lison Benzaquen

 

 

 


Obsèques de Daniel RACHLINE

9 mai 2016
13151641_768418186626775_2379506388298941360_n

Daniel Rachline

Les obsèques de Daniel Rachline auront lieu MERCREDI 11 mai 2016 à 16h au CIMETIERE DE BAGNEUX.

Rendez-vous devant la porte principale.


Daniel RACHLINE

9 mai 2016

13151641_768418186626775_2379506388298941360_n

Je viens d’apprendre le décès de Daniel.

La nouvelle redoutée tombe en plein week-end.

Chacun et chacune d’entre nous ressentit la peine immense que nous cause son départ.

Jusqu’au  dernier jour, il aura lutté contre la maladie et  pour la paix ; contre l’indifférence et pour la fraternité.

Il aura marqué l’existence de Mémoire 2000 depuis ses débuts et mobilisé les énergies contre l’abandon, la bêtise et la lâcheté.

Avare de mots inutiles il n’a jamais rien cédé.

Il doit rester dans notre souvenir et notre mémoire un exemple  du « juste d’entre les justes »

A toute sa famille, à Vibeke en particulier, nous adressons ce message de condoléances.

Bernard  JOUANNEAU, Président de Mémoire 2000

 

Je suis pris d’une immense tristesse. J’ai connu et apprécié cet homme brillant et sensible. Un Humaniste juif laïque et un sioniste modéré partisan d’une solution à deux Etats. Qu’il repose en paix. Toutes mes condoléances à sa famille.

Bruno FRYDMAN

Très triste aujourd’hui… On a partagé tant de moments précieux tant d’échanges, de discussions passionnées. Mémoire 2000, sa famille, ses amis perdent un grand bonhomme.

Régine GAILHANOU

Un homme bien.

Wiki PIERROT

Un grand esprit, un grand humaniste.

Muriel QUENTIN BRODER

Chagrin.

Agathe BERMAN

Triste triste nouvelle

Mathilde JOUANNEAU


Daniel Rachline

8 mai 2016

Nous avons l’immense peine de vous annoncer le décès, vendredi 6 mai 2016, de Daniel Rachline, compagnon de nos luttes depuis plus de trente ans, notre ami très cher, présent depuis le début de Mémoire 2000, son trésorier, et membre éminent de nombreuses associations œuvrant pour la Paix et les Droits de l’Homme. Sa forte voix et ses colères nous manqueront.

Mémoire 2000

13151641_768418186626775_2379506388298941360_n

Daniel RACHLINE


Mémoire 2000 vous informe de la tenue de la conférence sur la question des réparations relative au génocide arménien (UGAB)

12 avril 2016

image001

GENOCIDE ARMENIEN : La question des réparations, de l’identitaire au stratégique 



mardi 12 avril à 20:30 

UGAB Paris 
118 rue de Courcelles, 75017 Paris

Un siècle après le génocide arménien, où en sommes-nous ? Quelle stratégie proposons-nous ? Des réparations sont-elles envisageables ?

Afin de répondre à ces questions, et afin de présenter le travail effectué depuis plusieurs années par un groupe d’experts internationaux travaillant sur la préparation du volet juridique des réparations, l’UGAB Paris vous invite à assister à une conférence passionnante et instructive :

Intervenant principal: 

Philippe Raffi KALFAYAN, juriste internationaliste, chercheur associé à l’Université de Paris 2, fondateur du Fonds RGA et d’AGIR, auteur de « La France et l’imprescriptibilité des crimes internationaux ».

Intervenants: 



Taline PAPAZIAN, Docteure en science politique, chercheuse associée à l’Université de Nanterre.

Yériché GORIZIAN, Doctorant en droit, chercheur en droit à l’Université de Lyon 2. Tigrane YEGAVIAN, Science Po Paris, Journaliste indépendant, spécialisé dans les questions diasporiques.

 

Collation à la fin de la conférence et signature et vente de l’ouvrage de Phililppe Kalfayan

 


Mémoire 2000 vous recommande la lecture d’un article d’Éric KESLASSY sur l’antisémitisme en France

5 octobre 2015

Mémoire 2000 vous recommande l’article « De l’antisémitisme en France » d’Éric KESLASSY, paru en septembre 2015 dans Les notes de l’institut Diderot.

Vous pouvez téléchargez l’article en cliquant ICI.

Vous pouvez consulter cet article et les travaux de l’Institut Diderot vous rendant sur leur site en cliquant ICI 


Mémoire 2000 condamne les propos de Nadine Morano

5 octobre 2015

La déclaration de Nadine MORANO à l’émission de samedi soir  « ON  N’EST  PAS COUCHÉS » de Laurent RUQUIER  a dépassé toutes les bornes. D’abord elle est fausse. « La France n’est pas un pays de race blanche « . Elle est ensuite contraire aux valeurs fondamentales de la RÉPUBLIQUE. Elle est l’expression d’une idée raciste, odieuse et insupportable, mais elle n’est pas susceptible de poursuites pénales, puisqu’en FRANCE la diffusion d’idées racistes n’est pas un délit.  En revanche il est inadmissible qu’elle puisse se présenter comme tête de liste dans une circonscription pour les élections régionales,  sans compter qu’elle est désormais disqualifiée pour participer à des élections primaires d’un parti politique pour les élections présidentielles

MÉMOIRE 2000


Journal d’Avril 2014: Communiqué de Mémoire 2000 et du MRAP

5 mai 2014

La cour de Strasbourg a récemment condamné la Suisse, parce qu’un négationniste turc (D. Perincek) qui soutient que le génocide arménien est un « mensonge international » y avait été condamné pour négationnisme.

L’arrêt rendu le 17 décembre 2013, qui n’est pas définitif, marque une régression de sa jurisprudence (aff : Faurisson et Garaudy en France).

Tous les génocides méritent la même attention et la même vigilance. L’arrêt rendu instaure une discrimination intolérable là ou les textes la dénoncent et la réprouvent.

Toutes les associations signataires de lutte contre le Racisme et de défense des droits de l’homme soucieuses de respect de la Mémoire insistent pour que la grande chambre de la CEDH soit effectivement saisie par les autorités suisses qui en ont le pouvoir, afin que la question puisse être examinée contradictoirement.

(Suite à ce communiqué dont Mémoire 2000 a pris l’initiative, nous avons enregistré le recours fait par la Suisse devant la Grande Chambre.)


A titre exceptionnel, Mémoire 2000 a changé le thème de la séance-débat du 11 février 2014 qui portera sur la situation faite aux Roms

15 janvier 2014

En raison de l’actualité et des valeurs fondamentales qui inspirent Mémoire 2000 depuis sa création, l’association a décidé de remplacer la projection du film NO de Pablo Larrain sur le thème de la lutte contre la dictature par le film « Caravane 55 » de Valérie Mitteaux et Anna Pitoun sur les Roms.

Mémoire 2000 est particulièrement préoccupée par les discriminations et les graves atteintes aux droits de la personne dont les Roms sont aujourd’hui victimes en Europe. Notre association est aussi préoccupée par le climat général en France et certains discours politiques, y compris au plus haut niveau de l’État français, contre ces populations particulièrement pauvres et vulnérables. (CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA LETTRE QUE MÉMOIRE 2000 A ADRESSÉ AU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR)

Mémoire 2000 fera une séance-débat autour de l’excellent film de Pablo Larrain (« No », Chili, 2013) ultérieurement en 2014-2015.

affiche-du-film-caravane-55Documentaire réalisé par Valérie Mitteaux et Anna Pitoun

France,  2003

Durée:  52 min

Vous pouvez vous rendre sur le site dédié du film « Caravane 55 » en cliquant ici.


Communiqué de Mémoire 2000

15 janvier 2014

L’arrêt que vient de rendre le conseil d’état dans l’affaire DIEUDONNÉ confère au respect de la dignité de la personne humaine une place essentielle qui rejoint les positions de MÉMOIRE 2000 depuis des années.

Nous ne pouvons que nous en réjouir.  

Cet arrêt devrait nous permettre de poursuivre notre tâche  dans la contestation du négationnisme  et dans la lutte contre le racisme.

Je lance un appel à tous les adhérents de MÉMOIRE 2000  et aux autres associations de lutte contre le racisme et contre l’antisémitisme  pour leur demander de faire connaître  leur soutien à cette manière de mener la lutte contre le racisme.

J’attends avec ferveur votre réaction

Bernard JOUANNEAU – Président de MÉMOIRE 2000


Le communiqué de Mémoire 2000 suite aux injures racistes proférées à l’endroit du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Madame Christiane Taubira

7 novembre 2013

TÉLÉCHARGEZ LE COMMUNIQUÉ EN CLIQUANT ICI

COMMUNIQUÉ

Les insultes proférées à l‘encontre de Christiane TAUBIRA  sont intolérables  et ceux qui les ont laissé se propager devraient s’en excuser publiquement.

Elles constituent une offense à sa personne ; mais aussi à la RÉPUBLIQUE  qu’à la place qu’elle occupe, elle représente.

Mais ce qui est inadmissible  est bien davantage l’absence de réaction des députés de l’opposition  qui ne se sont ostensiblement pas levés lors de la séance de l’Assemblée Nationale à laquelle une protestation solennelle et symbolique a été émise.

On leur rappellera qu’en 1972, la loi sur le racisme  a été votée par l’Assemblée Nationale à l’UNANIMITÉ.

Mémoire 2000  attend de la représentation nationale qu’elle exprime sa réprobation devant de tels comportements.

  MÉMOIRE 2000


La lettre ouverte de Mémoire 2000 au Ministre de l’Intérieur, Monsieur Manuel Vals

7 novembre 2013
TÉLÉCHARGEZ CETTE LETTRE EN CLIQUANT ICI

Paris le 30 Octobre 2013

                                                                                  Monsieur Manuel VALLS

    Ministère de l’Intérieur

Monsieur le Ministre,

Notre association, œuvre depuis plus de vingt ans pour transmettre aux jeunes des lycées et collèges les valeurs républicaines qui font de notre pays ce qu’il est.

Ces valeurs de tolérance et d’hospitalité, inutile de vous les rappeler, nous savons qu’elles sont les vôtres.

Pourtant, Monsieur le Ministre, vos récentes prises de position concernant les Roms, vont véritablement à l’encontre de tout ce que nous tentons de transmettre aux générations qui feront la France de demain.

En effet, votre déclaration selon laquelle ces populations qui ont un mode de vie différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation avec les populations voisines… ont vocation à repartir en Bulgarie ou en Roumanie, non seulement remet en cause les valeurs qui sont le socle de notre pays, mais les arguments utilisés sont ceux, bien connus et pernicieux, de l’amalgame, de la généralisation, et de la stigmatisation par la désignation du bouc émissaire.

Nous estimons que cette déclaration tombe sous le coup de la loi.

En effet, vos propos « provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard  d’un groupe de personnes ( Les Roms) à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie,  » et il n’a pas fallu attenbdre bien longtemps pour qu’ils provoquent dans l’opinion des reactions hostiles aux Roms qui  ont choisi de vivre dans notre pays  et pas seulement à l’encontre de ceux qui sont en situation irrégulière.

Le plus grave est qu’outre le fait que vous n’avez exprimé aucun regret, vous ayez persisté en affirmant  que vous gérez une situation difficile et que vous ne pouvez pas faire autrement. Cette situation ne justifie  pas la dureté de vos propos.  On peut toujours faire autrement.

Les valeurs de la République qui font la grandeur de notre pays, ne doivent pas être bafouées au nom d’objectifs politiques, quels qu’ils soient.

Mieux encore, au lieu de vous acharner à démanteler des camps, expulser et désigner à la vindicte populaire une population faible et misérable, ne serait-il pas plus honorable de veiller à ce que les fonds octroyés par Bruxelles pour financer des programmes d’aide aux Roms, soient effectivement utilisés à cet usage?

Nous avons noté qu’en présence du Premier Ministre, puis en réunion avec d’importantes personnalités de la Majorité, vous auriez regretté avoir employé ces mots, et reconnu une maladresse.

Monsieur le Ministre, regretter des propos, reconnaître qu’on s’est trompé, ne diminue en rien l’homme politique, cela au contraire, le grandit. Faites le publiquement.

Les vertus pédagogiques de la reconnaissance d’une erreur sont immenses et frappent l’opinion.

Elle touche les jeunes au plus près.

Nous ne doutons pas que vous le ferez.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments respectueux.

  Le Conseil de Mémoire 2000            


Journal de Janvier 2013: L’affaire….

9 janvier 2013

A l’annonce faite par Libération du dépôt d’une requête en récusation contre un magistrat juif, par un avocat lyonnais estimant que sa judéité le rendait partial pour connaître d’une affaire dans laquelle l’une des parties était d’ascendance juive, Mémoire 2000 a aussitôt réagi en diffusant le communiqué suivant:

“Le forfait qu’a commis cet avocat lyonnais dont le nom devrait être effacé du tableau de l’ordre auquel il appartient, en déposant cette immonde requête en récusation du juge Albert Lévy pour la seule raison que ce magistrat est juif et qu’il devrait être considéré comme partial pour connaître d’une affaire familiale dans la quelle une personne d’ascendance juive est concernée, est tout simplement bouleversant.

Il fait ressurgir très exactement les risques de résurgence du pire antisémitisme qu’il nous ait été donné de connaître sur notre territoire. Sans le moindre scrupule ni la moindre hésitation un avocat ose proposer à un juge, en l’occurrence le premier président de la Cour d’appel de Lyon de retenir ce moyen de récusation indigne et contraire à nos valeurs fondamentales en vertu desquelles toute discrimination de cet ordre est prohibée.

Cette pratique confine à la provocation et devrait être poursuivie comme telle. La poursuite envisagée suscite la controverse sous couvert du respect des droits de la défense et de la publicité de la procédure. C’est sans doute la raison pour laquelle le parquet général hésite à engager des poursuites pénales et préfère engager des poursuites disciplinaires amplement justifiées. Ce qu’elle a obtenu. Bien piètre consolation !

C’est aussi l’occasion pour Mémoire 2000 de souligner que la loi Pleven du 1° Juillet 1972 n’est plus suffisante pour réprimer toutes les manifestations de racisme et d’antisémitisme, comme la France aurait du le faire, si elle avait suivi les recommandations de la Convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de racisme et d’antisémitisme. A ne pas le faire nous risquons de trouver un jour sous la plume d’un magistrat cet attendu qui a déshonoré le magistrat qui l’a rendu en 1952, selon lequel  il faudrait admettre l’expression “d’un antisémitisme mesuré et raisonnable, à la française, prônant une saine méfiance envers les juifs”.

Le Président de Mémoire 2000, M° Bernard Jouanneau annonce qu’il a l’intention d’engager des poursuites correctionnelles contre l’avocat de Lyon qui a déposé cette requête pour provocation à la discrimination, par citation directe devant le tribunal de Lyon. Comme toute requête en justice, la requête en récusation est publique. Aucun texte n’en ordonne le secret. La publicité, condition de la poursuite est donc constituée. Il faudrait seulement, pour qu’elle puisse agir, que l’association obtienne l’accord de l’intéressé : Albert Lévy.”

MÉMOIRE 2000

Ce communiqué a été adressé à l’AFP, L’express, Le Figaro, Le Monde, Libération, Le Nouvel Observateur, France- Soir, Huffington Post, Rue 89… ainsi qu’à de multiples stations de radio et chaines de TV et naturellement au MRAP, SOS Racisme, L’UEJF, et la LDH. Personne n’en a fait état ni n’a pris contact avec nous.


Communiqué du Président de Mémoire 2000

3 décembre 2012

Le  forfait qu’a commis cet avocat lyonnais dont le nom devrait être effacé du tableau de l’ordre auquel il appartient, en déposant cette immonde requête en récusation du juge Albert LEVY pour la seule raison que ce magistrat est juif  et qu’il devrait être considéré  comme partial pour connaître d’une affaire familiale dans la quelle une personne d’ascendance juive est concernée est tout simplement bouleversant .

Il fait ressurgir très exactement les risques de résurgence du pire antisémitisme qu’il nous ait été donné de connaître sur notre territoire. Sans le moindre scrupule  ni la moindre hésitation un avocat ose proposer à un juge, en l’occurrence le premier président de la cour d’appel de LYON  de retenir ce moyen de récusation indigne  et contraire à nos valeurs fondamentales  en vertu desquelles toute discrimination  de cet ordre est prohibée.

Cette pratique confine à la provocation  et devrait être poursuivie comme telle. Malheureusement il s’avère  que la provocation  en la matière ne peut être sanctionnée   que si elle porte sur la fourniture d’un bien  d’un service ou d’un emploi  et pas sur l’exécution de sa fonction  par une personne investie  d’une fonction publique . C’est sans doute la raison pour laquelle le parquet général hésite à engager des poursuites pénales  et préfère engager des poursuites disciplinaires amplement justifiées.

Bien piètre consolation ! C’est aussi l’occasion pour MEMOIRE 2000 de souligner que la loi PLEVEN du 1° Juillet  1972  n’est plus suffisante pour réprimer toutes les manifestations de racisme et  d’antisémitisme, comme la France aurait du le faire, si elle avait suivi les recommandations de la convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de racisme  et d’antisémitisme. A ne pas le faire nous risquons de trouver un jour sous la plume d’un magistrat  cet attendu qui a déshonoré le magistrat qui l’a rendu en 1952, selon lequel  il faudrait admettre  l’expression “d’un antisémitisme  mesuré et raisonnable, “à la française” prônant une saine méfiance envers les juifs “.

Le Président de  MEMOIRE 2000 : M° Bernard JOUANNEAU  annonce qu’il a l’intention d’engager des poursuites correctionnelles contre l’avocat de Lyon  qui a déposé cette requête pour provocation à la discrimination, par citation directe devant le tribunal de Lyon. Comme toute requête en justice, la requête en récusation est publique. Aucun texte n’en ordonne le secret. La publicité, condition de la poursuite  est donc constituée. Il faudrait seulement, pour qu’elle puisse agir, que l’association obtienne l’accord de l’intéressé : Albert LEVY .

Bernard JOUANNEAU, Président de  Mémoire 2000


Bon anniversaire!! Soirée de soutien et de fête de Mémoire 2000 le vendredi 26 octobre à 20h00 au Studio Raspail

23 octobre 2012

On ne peut pas imaginer un anniversaire sans une (petite) fête. Téléchargez et transmettez l’invitation à vos amis en CLIQUANT ICI!

Pour nos 20 ans nous avons choisi d’organiser une soirée sur un thème qui nous est cher: résister.

Pour ce faire, nous avons demandé à une comédienne qui s’y connaît en la matière car elle a elle-même monté un spectacle entièrement dédié à ce sujet, de venir nous le présenter.

Ce sera donc le VENDREDI 26 OCTOBRE à 20 heures au Studio Raspail, 261,Boulevard Raspail  – 75014 Paris , que Nic Mazodier, ancien professeur de philosophie qui après un détour au Etats-Unis, où elle créa ses Aerofils sculptures en fil d’aluminium, sorte de croquis à 3 dimensions, reviendra en France où elle fera de l’écoute dans une association. Ce que les visiteurs lui confient lui donne envie d’écrire des mini-nouvelles qui seront publiées sous le titre: “De bouche à oreille ”.

Nic transforme alors ses nouvelles en sketches, qu’elle va jouer elle-même: la voici devenue comédienne.

Aujourd’hui, c’est avec des poèmes, que Nic va aborder pour nous, le thème: Qu’est ce que résister ?

La soirée promet d’être belle et intéressante : nous vous attendons nombreux.

Pour réserver, TÉLÉPHONEZ au 01 46 44 57 21 ou ENVOYEZ UN MAIL à memoire.2000@sfr.f