Journal d’Octobre 2017: un principal de de collège alerte!…

9782366583878En 2004 Jean-Pierre Obin, inspecteur général de l’Education Nationale, dans un rapport qui porte son nom, alertait sur les atteintes à la laïcité dans les établissements scolaires. Ce rapport est resté lettre morte et l’on a même taxé son auteur d’”islamophobe”, moyen radical pour enterrer la chose…

Aujourd’hui, 13 ans plus tard, parait un ouvrage, Principal de collège ou imam de la République?, écrit par Bernard Ravet, ancien principal dans 3 collèges “difficiles” de Marseille, qui témoigne une fois encore de la montée du religieux dans les établissements scolaires et de la réponse peu ou plutôt pas du tout efficace de l’Education Nationale.

Voila ce qu’écrit Bernard Ravet :

“Depuis plus de dix ans, le fanatisme frappe à la porte de dizaines d’établissements. Il cherche à empiéter sur le territoire physique de la République, centimètre par centimètre, en imposant ses signes et ses normes dans l’espace scolaire, dans les cours de récréations, les cantines, les piscines. Il cherche aussi à envahir les salles de classe. Sur de multiples sujets l’égalité entre les hommes et les femmes, le darwinisme, la Shoah… , les professeurs sont de plus en plus contestés dans leur enseignement. Et de plus en plus démunis.”

Tout cela est connu et reconnu depuis longtemps, mais perdure car ne rencontre aucune résistance de la part de l’Education Nationale que Bernard Ravet accuse de lâcheté. Il dénonce également l’électoralisme des politiques et le silence des syndicats.

Tout cela permet à l’intégrisme de gagner petit à petit du terrain. terrain qui sera de plus en plus difficile à reconquérir.

Il y a bien longtemps déjà, certains proclamaient l’urgence d’agir pour préserver la laïcité dans nos écoles et dans notre société et pour “pouvoir donner une chance à tous les élèves qui ont tout à attendre de l’école et que l’on livre à l’influence d’une minorité intolérante”.

Ils n’avaient pas été entendus.

Les voix qui s’élèvent aujourd’hui le seront-elles? Il faut l’espérer avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

Lison Benzaquen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :