Journal d’octobre 2014: je me souviens…

Je me souviens quand j’ai commencé à militer dans le camp de la Paix, c’était il y a longtemps, avec mon ami Hugues Steiner aujourd’hui disparu, et Arieh Yaari, aujourd’hui disparu.

Nos rencontres, nos débats, nos espoirs, avec le Centre international pour la paix au Moyen-Orient, avec Marie-Claire Mendes France, André Wormser, tous disparus.

Nos espoirs avec la Paix Maintenant, ma rencontre avec Rabin, deux mois avant son assassinat. Les manifestations, les écrits, les discours, les guerres…

La paix toujours reportée, l’espoir toujours renouvelé.

Arrivé aujourd’hui à un âge avancé, le doute, le désespoir même peuvent-ils prendre le dessus au regard de la situation toujours recommencée entre Israël et les Palestiniens…

Je ne sais plus. Qui y aura-t-il après pour garder la flamme ? Je ne sais pas…

Ce que je sais c’est « ein brera », « on n’a pas le choix », il faut espérer et lutter…

Pourquoi le monde peut-il être dans certains endroits, à feu et à sang sans qu’on s’en émeuve outre mesure?

Pourquoi dès que Israël est en jeu tout le monde s’insurge,…

Un jour peut-être, un homme après Rabin essaiera de trouver une solution autre que la guerre.

Et pourquoi moi, français, juif, suis-je si concerné ?

Les pogromes nous ont fait Français,

Hitler nous a faits juifs,

Et Israël est leur plus grand et définitif échec…

Daniel Rachline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :