Journal de Juillet 2011: Qui perd gagne??

Même si l’événement n’est plus de toute fraîcheur, nous ne pouvons passer sous silence ce qui a bouleversé, non seulement la France, mais une grande partie du monde. Je veux parler, vous l’avez compris, de l’affaire Dominique Strauss Kahn.

Que dire de plus qui n’ait déjà été dit ?

Comme pour tout le monde l’annonce de l’inculpation de DSK et surtout de la raison de son inculpation a été sidérante. Ce fut l’incompréhension et la stupeur.

Puis vint le temps de la réflexion, des analyses, et des bribes d’explications sont apparues.

Pour ma part (formation oblige) je privilégierai l’explication psychanalytique, tant la logique en cette occurrence est absente. DSK, homme intelligent et avisé ne peut pas avoir “délibérément” commis un acte aussi grave.

Il n’est pas rare qu’un homme arrivé au sommet de la gloire et de la puissance ne “s’arrange” pour en redescendre brutalement.

En 1641 déjà, Corneille, dans sa pièce Cinna, faisait dire à Auguste de très beaux vers qui pourraient s’appliquer à cette situation.…

Toujours vers quelque objet pousse quelque désir

Il se ramène en soi, n’ayant plus où se prendre

Et, monté sur le faîte, il aspire à descendre…

Un beau résumé.

On a beaucoup parlé de “suicide politique”, “d’acte manqué”. Pour la psychanalyse un acte manqué représente la réalisation d’un désir inconscient ; et l’on sous-estime trop souvent le fonctionnement de l’inconscient. DSK n’a, semble-t-il, pas été avare d’actes manqués, il les a multipliés : “séduction forcée” d’une jeune femme, là au mauvais endroit au mauvais moment et à laquelle va toute notre compassion, oubli d’un téléphone portable, coup de fil de l’aéroport à l’hôtel…on croirait le Petit Poucet semant des cailloux ! Tout cela l’a mené “à l’insu de son plein gré” vraisemblablement, là où il souhaitait réellement aller, à savoir loin d’un pouvoir vers lequel il a été d’une certaine manière poussé par d’excessives pressions extérieures.

Sans doute s’est-il senti soulagé d’une tension insupportable et inexprimable, et ce qui, pour chacun d’entre nous serait une véritable catastrophe a pu être, on peut le supputer, pour DSK, une sorte de planche de salut.

C’est une libération quand même très chèrement payée !!

Lison Benzaquen

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :