Journal de Juillet 2011: un poème de Francine Christophe

VOUS PARLEREZ POUR NOUS”

Le dernier recueil de poèmes de notre amie Francine Christophe “Vous parlerez pour nous”, paru chez l’Harmattan en 2010, a l’originalité de mettre en regard de chacun des poèmes, une réflexion ou une question d’enfants, de ceux qui viennent écouter ses témoignages.

Nous avons choisi de vous faire découvrir l’un de ces poèmes accompagné du commentaire d’un élève :

 

Je l’ai connu, cet enfant là…

Dans la cour de récréation

Courant sous les arbres en fleurs

Il jouait avec les garçons

Aux gendarmes et aux voleurs

 

Et tout d’un coup, lui, le petit,

Voilà qu’il devenait voleur.

Lui, poursuivi par le gendarme

Gonflé de son autorité

Qui le traitait comme un bandit

Et le menaçait de son arme ;

Puis, sans s’occuper de ses larmes,

Lui ravissait la liberté

 

“Les ordres sont que je te prenne

Que tu t’en ailles ici ou là,

Je t’attrape n’importe où.”

 

Je l’ai connu cet enfant là.

Quand il est arrivé au camp

Il n’avait pas repris haleine

Et c’est ainsi qu’il est parti.

 

Je l’ai connu cet enfant là

 

Questions d’un élève : “Les gardes de camps français montraient-ils un peu de pitié pour les citoyens français comme vous?

Vous ont-ils aidés? “

 

Sans commentaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :