Mémoire 2000 vous recommande la 9e édition du Festival international du cinéma iranien en exil dont le thème est « Contre le fascisme »

L’Association Art En Exil est la voix d’une culture humaniste, pluraliste et citoyenne, détachée de toute appartenance politique organise son 9e festival du 31mars  au 3 AVRIL 2011 au cinéma La Clef (centre culturel) – 21 rue de la clef, 75005 Paris M° Censier Daubenton (ligne 7)

 

L’Association Art En Exil est la voix d’une culture humaniste, pluraliste et citoyenne, détachée de toute appartenance politique.

Le 9ème Festival International du Cinéma iranien en exil, sous la direction artistique de Djavad DADSETAN, revient sur les devants de la scène, avec l’envie toujours intacte de faire découvrir au public le travail exceptionnel et souvent confidentiel de cinéastes  indépendants immigrés, qui travaillent pour la plupart dans la plus grande difficulté.

Des regards croisés sur le monde loin des circuits officiels, des regards singuliers d’une grande acuité et d’une grande liberté.

La programmation s’ouvre à nouveau à des cinéastes de toutes nationalités confondues : le cinéma Iranien en exil est largement présent, mais d’autres films viennent d’Espagne notamment, d’Allemagne, du Brésil, d’Afghanistan, du Canada …

Courts, longs, Fictions ou Documentaires, ces 67 films témoignent à leur manière des douleurs  de l’exil, des agissements des régimes totalitaires, traitent de critiques sociales et politiques, d’actualités sous différents  angles : littéraires, poétiques, symboliques ou historiques. Mais en filigrane aussi de la capacité de l’homme à refuser de s’incliner, de son combat, de sa recherche à travers la solidarité ou l’art parfois d’une émancipation, des portraits sensibles d’hommes et de femmes en lutte…

Du 31 mars au 3 Avril 20114 jours qui se déclinent en plusieurs volets :

– des films de cinéastes indépendants inédits

– des invités et 15 rencontres-débats

– une sélection de Films Primés

– des documentaires et images d’archives sur la Résistance française

– un hommage à Moslem Mansouri, fondateur du cinéma souterrain en Iran. Rétrospective de ses films en sa présence. Invité (USA)

Le festival accueillera l’exposition collective,  l’exposition à laquelle participeront peintures et photos de Sylvie Forestier et Patrick Navaï

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :