Séance du jeudi 12 novembre 2009 : Les Citronniers

Compte rendu de séance

Séance du jeudi 12 novembre 2009
Les Citronniers
Réalisé par Eran Riklis
Avec Hiam Abbass, Ali Suliman, Rona Lipaz Michael,…
Film français, allemand, israélien.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h 46min
Année de production : 2008
Titre original : Etz Limon

C’est toute l’histoire du conflit du Moyen-Orient qui s’inscrit en filigrane dans Les Citronniers, le très beau film du réalisateur israélien Eran Riklis.

Une veuve palestinienne vit en Cisjordanie, juste à la limite de la frontière avec Israël, de l’exploitation de la culture des citronniers que lui ont laissé ses parents, avec l’aide d’un vieux jardinier arabe qui la considère comme sa fille.

De l’autre côté de la frontière, vient s’installer le ministre israélien de la Défense avec sa famille, et tout va changer, car il craint que des terroristes ne se cachent parmi les citronniers qu’il veut donc faire abattre.

Sa femme qui apprend le sort réservé à sa voisine est horrifiée. La veuve se rebelle et avec l’aide d’un jeune avocat (qui tombe amoureux d’elle) décide d’aller devant la Cour suprême pour demander que justice soit faite.

Malheureusement les arguments du ministre israélien sont les plus forts . Le jeune avocat se fiance, les citronniers seront tous arrachés et la femme du ministre, écoeurée par le sort réservé à la Palestinienne, repart vers Tel-Aviv.

Nous avons eu la chance d’avoir comme débatteur Monsieur David Chemla, président des Amis de la Paix Maintenant en France, qui non seulement connaît parfaitement Israël et les conflits qui s’y rattachent mais en revient tout dernièrement, ce qui a beaucoup intéressé nos spectateurs qui venaient de différents milieux, comme à l’accoutumée.

Il a tenté de leur expliquer les origines du conflit et les différentes hégémonies qui avaient régné sur la région (ce qui n’est pas évident….) Comme d’habitude, il y eut quelques ricanements à propos de l’histoire d’amour entre la veuve et l’avocat, quelques questions sur leur différence d’âge mais je crois que ce qui les a le plus marqués c’est l’espèce d’entente entre les deux femmes, l’une Israélienne, l’autre Palestinienne qui sans se parler, se comprenaient, l’une voulant à tout prix essayer de sauver les citronniers de l’autre, comprenant que pour celle-ci c’était une question de survie, matérielle et psychologique.

Malheureusement la vie au Moyen-Orient ne ressemble pas à un film américain, il y a rarement un happy end et les dernières images du film nous montrent le site désolé où ne subsistent que les racines des citronniers arrachés.

Le film est magistralement interprété par l’Israélienne Doron Tavory et la Palestinienne Hiam Abbass, toutes deux étonnantes de naturel et de sensibilité, même silencieusement.

Actuellement, le cinéma israélien nous donne à voir des films vraiment superbes!

— Denise Becker

Lire les travaux faits par des élèves participant à la séance ICI.

Publicités

2 Responses to Séance du jeudi 12 novembre 2009 : Les Citronniers

  1. […] C’est toute l’histoire du conflit du Moyen-Orient qui s’inscrit en filigrane dans Les Citronniers, le très beau film du réalisateur israélien Eran Riklis. Vous pouvez en lire le compte rendu de notre séance du 12 novembre 2009 ICI. […]

  2. […] C’est toute l’histoire du conflit du Moyen-Orient qui s’inscrit en filigrane dans Les Citronniers, le très beau film du réalisateur israélien Eran Riklis. Vous pouvez en lire le compte rendu de notre séance du 12 novembre 2009 ICI. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :