Voilà ce qui arrive lorsqu’on a un « ministre des cultes »

Coup de gueule par rapport à l’article ci dessous.

On pourrait s’étonner que dans un pays qui prétend pratiquer la séparation entre l’église et l’Etat, un pays qui a érigé la « laïcité » en valeur républicaine, on ait besoin d’un « ministre des cultes ». Me voici, pour un, étonné, et depuis longtemps. Mais je me permets de m’étonner encore plus lorsque notre ministre des cultes prétend apprendre aux pratiquants d’une religion ce qui leur religion leur impose comme devoirs et règles. M. Hortefeux est-il le pape gallican ? Le Grand Rabbin de France ? Est-il Dieu lui-même pour dire aux Musulmans de France que leur religion n’impose pas le minaret dans les lieux de culte ? M. Hortefeux va-t-il pratiquer la même règle lorsqu’il s’agit de construire de nouvelles églises ou temples ? Rien dans les différentes religions chrétiennes n’oblige à disposer d’un clocher, après tout. Mais permettez moi d’avoir quelques doutes, dans ce pays où la laïcité ne sert plus qu’à taper sur du Musulman, et où le respect pour la « tradition » sert de prétexte au racisme le plus abject.

—–

Article paru dans 20 Minutes :

RELIGION – Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé dimanche…

La France est «une République laïque qui doit protéger l’ensemble des cultes», a rappelé dimanche sur Canal+ le ministre de l’Intérieur et des cultes, Brice Hortefeux, interrogé sur le référendum anti-minarets en Suisse – les Suisses ont approuvé le dimanche 29 novembre à 57,5% l’interdiction de la construction de minarets, lors d’un référendum tenu à l’appel de la droite populiste. Selon Hortefeux, la République française doit «condamner à la fois l’islamophobie et l’islamisme radical».

Le ministre a précisé qu’il existait en France 2.368 lieux de cultes musulmans recensés, allant de la simple salle de prière à la mosquée. Parmi ces lieux de cultes, on trouve 64 mosquées ayant des minarets dont sept ayant «des minarets élevés». La construction de minarets «n’est pas une obligation religieuse», a-t-il souligné, évoquant certaines mosquées qui en sont dépourvues en République islamique d’Iran.

En France, la construction d’une mosquée relève des élus locaux mais le ministre a également souligné que les instances régionales du Conseil français du culte musulman (CFCM) étaient des «lieux qui permettent le débat entre les collectivités et les instances musulmanes» sur cette question.

Sur la question du débat lancé sur «l’identité nationale» par le gouvernement français, Hortefeux a estimé, alors que ce débat controversé tournait largement autour de l’immigration à quelques mois des régionales, que «le débat sur l’identité, ce n’est pas la question de l’immigration, même si l’immigration en fait partie». «Ce débat sur l’identité doit servir à renforcer la cohésion de notre société», a-t-il conclut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :