La blague du jour

De l’entretien sur le sujet de Clotilde Riess avec l’ambassadeur de l’Iran en France publié dans Le Figaro :

Faisant remarquer que Clotide Reiss «a reconnu les huit chefs d’accusation lors de son procès» le 8 août, l’ambassadeur d’Iran à Paris martèle que personne ne l’y a obligé. «Nos croyances religieuses nous interdisent de mentir et de faire avouer sous la contrainte», assure-t-il.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :