Journal N°60 – Avril 2009 – « Et pourtant elle tourne… »

Editorial de Bernard Jouanneau.

Pour avoir soutenu que la terre était ronde et qu’elle tournait autour du soleil, après Copernic, Galilée a été condamné par le Vatican. L’Eglise ne s’en est jamais vraiment remise et n’a reconnu son erreur qu’en 1992. Aujourd’hui c’est plus grave. C’est l’humanité qui est en cause, mais toujours le “Vatican” qui est en face.

A la tête du Vatican, seul état théocratique au monde avec le Tibet, le pape réputé infaillible, fait des bulles. Certaines passent inaperçues, d’autres marquent leur siècle, mais c’est incontestablement, dans nos mémoires, le concile de Vatican II ouvert sous le pontificat de Jean XXIII en 1962, et clos sous celui de Paul VI, qui a marqué le tournant du siècle passé.

Sans abolir la discrimination entre les hommes et les femmes, il admettait l’égale dignité des uns et des autres, et renonçait définitivement à rendre les juifs coupables de la mort du Christ. Mais depuis, on peut se demander si elle ne revient pas à ses vieilles lunes. Les intégristes ne veulent pas de l’ouverture au monde, ils préfèrent un retour au culte traditionnel, mais pas seulement au culte.

  • On ne leur donne pas raison, mais on revient sur leur excommunication.
  • On ne les réintègre pas dans leurs fonctions, mais au nom de la charité, on les accueille …sans conditions.
  • On ne se préoccupe pas des dégâts qu’ils ont faits, notamment l’un d’entre eux: Mgr Williamson, en se ralliant aux thèses négationnistes de Faurisson et d’Irving.
  • On condamne ses propos, mais on se satisfait seulement de ses excuses. On le
  • laisse quitter l’Argentine, pour l’Angleterre où il n’aura rien à craindre, au nom de l’Habeas Corpus.
  • On n’exige pas de lui qu’il se rétracte, tout au plus attend-on une parole compassionnelle, non pas pour les victimes de la Shoah, mais pour sa Sainteté qui a du endurer la souffrance de ces écarts.

Comment croire et admettre que l’Eglise n’a pas régressé et ne s’est pas laissée manipuler? Depuis l’an 50 av.J.C., l’Eglise a traité les juifs de déicides, ennemis de tous les hommes, et il faudra attendre Vatican II pour que Paul VI fasse le point sur les relations avec les autres religions dans la déclaration “Nostra aetate” de 1965.

On a continué le vendredi saint de prier pour les juifs à qui Dieu a parlé en premier, afin qu’ils progressent dans l’amour de son nom mais en janvier 2008 Benoît XVI a proposé, et imposé, de transformer la prière pour les juifs édulcorée par Paul VI en revenant au prosélytisme catholique : Prions aussi pour les juifs. Que notre Dieu et seigneur illumine leurs coeurs, afin qu’ils reconnaissent Jésus Christ sauveur de tous les hommes. On veut bien concéder que “les juifs ne sont pas collectivement responsables de la mort de Jésus” mais on prie pour qu’ils reviennent à la raison selon Mgr Ratzinger.

C’est déjà un recul sensible auquel les intégristes devraient être sensibles. Ce n’est donc pas par erreur ou par mégarde que l’on s’est préoccupé de satisfaire les Lefébvristes.
L’excommunication des évêques intégristes en 1988 par la bulle “Dominus Marcellus Lefebvre” a toujours été remise en cause, mais l’assouplissement des conditions de célébration de la messe selon le rite saint Pie V auquel a déjà consenti le nouveau pape ne leur a pas suffi et ils n’ont en rien modifié leur position sur les décisions du concile. Alors, vous pensez! L’opinion de l’un d’entre eux, sur le sort réservé aux juifs par les nazis était le dernier de leurs soucis. Tant qu’ils n’auront pas fait amende honorable sur l’essentiel, il n’y avait aucune raison de l’exiger d’eux sur ce triste et abominable point de détail.

Il est vrai que depuis c’est au Brésil que l’Eglise a de nouveau fait parler d’elle en excommuniant la mère de cette enfant de 9 ans, enceinte de son beau-père, à cause de l’avortement qu’elle avait fait pratiquer pour sauver son enfant. A priori cela n’a rien à voir, si ce n’est une malencontreuse coïncidence. Mais le monde entier n’a pu s’empêcher de faire des rapprochements. Là encore c’est la personne humaine en danger qu’il fallait protéger et pas le dogme et la doctrine. Les circonstances sordides et inhumaines de cette tragédie ont valu à la mère in extremis la levée de son excommunication, mais personne n’est dupe et la doctrine reste intangible.

Mgr Re archevêque de Recife se dit parfaitement serein. Il est dans la droite ligne de l’encyclique Humanae Vitae sur le mariage et la régulation des naissances promulguée par Paul VI en Juillet 1968 ou l’on peut lire : nous devons encore une fois déclarer qu’est absolument à exclure comme moyen de régulation des naissances, l’interruption directe du processus de génération déjà engagé et surtout l’avortement directement voulu et procuré, même pour des raisons thérapeutiques.

Non à la pilule, non à l’avortement. Le nouveau Pape n’a pas manqué de réitérer la condamnation de la contraception et de l’avortement. A qui faire croire encore qu’il s’agirait d’une erreur locale ? D’autant que la longue série d’erreurs se poursuit et qu’au lieu de tenir un discours de solidarité et d’humanité avant de mettre le pied sur le sol africain le pape a mis le feu aux poudres en alertant les populations auxquelles il venait s’adresser sur les “dangers du préservatif”. Le tollé de protestations qu’ont provoqués ses propos dûment préparés et prémédités rend assez compte de la déconnection complète de l’Eglise catholique avec la réalité, la maladie, la mort et la souffrance de l’humanité.

Ce n’est pas d’hier que le Vatican préconise l’abstinence et la chasteté. Pour éduquer et transformer le comportement humain chacun est en droit de considérer qu’il se trompe. Malheureusement, pendant ce temps l’humanité souffre et la dignité de la personne humaine s’efface devant la religion. Alors qu’on s’attendait à un geste, on ne reçoit qu’un coup de crosse. Ce n’est pas la terre qui tourne, c’est l’Eglise qui tourne mal et nous ne pouvons que le déplorer surtout s’il faut attendre quelques siècles pour qu’elle change d’avis.

Bernard Jouanneau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :